DUCO & PEB

Afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments, et se conformer ainsi au protocole de Kyoto, l'Europe a approuvé la directive européenne sur les performances énergétiques des bâtiments. Tous les États membres de l'Europe doivent, par une réglementation propre, fixer des exigences minimum en matière de performance énergétique des grands bâtiments, neufs et rénovés.

DUCO & PEB

Action et domaine d'application

Depuis le 01 janvier 2006, la construction et la rénovation en Flandre sont régies par la réglementation sur la Performance Énergétique des bâtiments. Cette réglementation impose, pour toute demande de permis de construire, des obligations relatives aux bâtiments et à l'accomplissement de certains travaux. La condition est que l'énergie consommée dans le bâtiment le soit aux fins de chauffage et de climatisation pour les personnes.

 

Exigences PEB

  • Exigences d'isolation thermique (valeurs U maximales et niveau K maximum)
  • Exigences de performance énergétique (niveau E maximum) afin de limiter la consommation d'énergie
  • Exigences de climat intérieur (dispositifs de ventilation minimum et limitation du risque de surchauffe l'été) afin de garantir une bonne qualité de l'air intérieur

 

Notez que la méthode de calcul des facteurs de réduction pour les systèmes de ventilation à la demande (freduc, vent) a été changée le 1er janvier 2016. Cliquez ici si vous souhaitez plus d'information et/ou souhaitez télécharger les tableaux forfaitaires.

 

À quelles exigences PEB satisfaire ?

Les exigences PEB qui s'appliquent au projet dépendent de la nature des travaux (nouvelle construction, rénovation, modification de fonction etc.) et de la destination du bâtiment (bâtiment résidentiel, bâtiment de bureaux ou bâtiment scolaire, ...).

 

Qu'est-ce que la performance énergétique d'un bâtiment ?

La performance énergétique d'un bâtiment est la quantité d'énergie effectivement consommée ou estimée du bâtiment. Cette consommation est fonction, notamment, de l'isolation thermique, de la ventilation, de l'orientation et de l'ensoleillement, des installations de chauffage et de production d'eau chaude, des éventuels systèmes à énergie solaire. Dans le calcul de la performance énergétique d'un bâtiment, la consommation d'énergie totale (du bâtiment et des installations fixes) est convertie dans la consommation d'énergie primaire du bâtiment, en tenant compte des vecteurs énergétiques utilisés (mazout, gaz naturel, électricité, ...). Cette conversion fournit, par comparaison avec une valeur de référence de consommation d'énergie primaire, le niveau E du bâtiment. L'exigence de niveau E maximum limite la consommation énergétique du bâtiment.

Ventilation : la norme

Une bonne qualité de l'air est l'une des exigences de base pour un climat intérieur sain dans les habitations et les bureaux. Un niveau d'humidité correct est également essentiel pour préserver la santé des habitants et du bâtiment. De nombreuses habitations sont insuffisamment ventilées en raison de l'utilisation de nouveaux matériaux de construction et d'une meilleure isolation. Pour évacuer les odeurs, l'humidité et les substances nocives, une ventilation par apport d'air frais est la meilleure stratégie afin d'éviter la formation de moisissures et les allergies. Depuis 1991, les dispositifs de ventilation dans les bâtiments d'habitation doivent satisfaire aux exigences d'arrivée, de transfert et d'extraction stipulées dans la norme belge NBN D50-001. Le respect de cette norme deviendra obligatoire pour les nouvelles constructions, et jusqu'à un certain point également pour les projets de rénovation, avec l'introduction des exigences PEB en matière de climat intérieur.