Comment ventiler?

Belangrijk is dat de vervuilde lucht rechtstreeks wordt afgevoerd, zodat ze niet in andere ruimtes kan verspreid worden.

Comment ventiler?

Isolation = ventilation

Autrefois, l'aération se faisait naturellement, car les menuiseries peu étanches aux courants d'air, la trappe du grenier, les caissons de volet roulant, etc., laissaient entrer suffisamment d'air frais dans la maison. Toutefois, ce n'était absolument pas fiable, dépendait fortement des conditions atmosphériques et induisait en même temps des déperditions énergétiques importantes. Le secteur de la construction a donc décidé de construire les maisons et les bâtiments systématiquement étanches à l'air, ce qui limite au maximum les déperditions énergétiques. C'est pourtant néfaste pour le climat intérieur. L'air vicié qui apparaît à l'intérieur n'arrive plus à quitter l'habitation créant ainsi un habitat insalubre. Une bonne ventilation est donc indispensable pour assurer un air frais et sain à l'intérieur de l'habitat.

Vous pouvez ventiler de maintes manières, la plupart des techniques restent cependant insuffisantes ou ne résolvent qu'une partie du problème.
La climatisation, quant à elle, diffuse bien de l'air froid, mais pas de l'air frais. L'ouverture d'une fenêtre crée l'introduction soudaine d'air neuf, mais apporte aussi une bonne dose de froid. Par conséquent, on referme vite la fenêtre pour limiter les déperditions énergétiques et la ventilation reste insuffisante, car la quantité d'air neuf introduite n'est pas suffisante et disparaît rapidement. De plus, cela présente de gros inconvénients : nuisances sonores, insectes qui entrent, la pluie qui entre et les cambrioleurs s'invitent.

 

 


Systèmes de ventilation

Pour déterminer le système de ventilation adéquat, il y a lieu de tenir compte de quelques points d'attention.
Il existe différents systèmes de ventilation, chacun présentant des avantages et des inconvénients. Il importe d'extraire directement l'air vicié, de sorte qu'il ne puisse pas se répandre dans les autres pièces. La législation stipule que l’air frais doit être acheminé dans les pièces sèches, les pièces principales, et qu’il doit pouvoir circuler librement à travers les différents espaces de circulation en direction des pièces de service qui génèrent un taux élevé d’humidité et d’odeurs et dont l’air vicié doit ensuite être évacué.

Il existe 4 différents systèmes de ventilation qui se distinguent selon leur mode d’introduction ou d’extraction de l’air. L’introduction d’air frais et l’extraction d’air vicié peuvent avoir lieu de manière naturelle ou mécanique. L'introduction naturelle est assurée par des entrées d'air réglables en menuiserie, en mur et dans les pièces sèches. L'évacuation naturelle est réalisée par des bouches d'extraction situées dans les pièces d’eau ou par des canalisations verticales jusqu'en toiture. Pour l'insufflation mécanique, c'est un ventilateur qui amène l'air dans l'habitat par l'intermédiaire d'un réseau de conduits. Avec l'extraction mécanique, l'air vicié est extrait des pièces de service par un ventilateur puis rejeté à l'extérieur par un réseau de conduits. Le passage de l'air d'une pièce à l'autre est assuré par des ouvertures de transfert installées en portes intérieures et en murs intérieurs.